COMMUNIQUE DE PRESSE
 
Hausse de la taxe sur la bière : on va encore fragiliser une filière créatrice d’emplois et de produits qui font la renommée de nos régions !
 
En annonçant une éventuelle hausse, voire un doublement des taxes sur la bière dans le cadre de mesures fiscales, le Gouvernement prend le risque de déstabiliser un secteur économique fragilisé par la concurrence européenne et le marché des soft-drinks.

En Alsace, de telles mesures, additionnées à la hausse des matières premières risquent non seulement de provoquer une hausse des prix mais de fragiliser l’emploi dans les brasseries industrielles et dans les brasseries artisanales qui revitalisent aujourd’hui quartiers et villages.

Pour ma part, attaché aux traditions brassicoles, j’entends défendre les intérêts des brasseurs et de l’ensemble des acteurs de ces filières à l’Assemblée Nationale comme sur le terrain.

André Schneider – Député UMP de Strasbourg

NB : A consommer avec modération

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


trois + 2 =